COMMUNIQUE DE PRESSE

Comité des Arméniens de Belgique - Armeens Comité van België/ Association des Démocrates Arméniens de Belgique/ Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind/ Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique-Coordinatiecomite van de Joodse Organisaties van België - CCOJB/Comité de Défense de la Cause Arménienne - CDCA Belgique/ Fédération Assyrienne de Belgique/Fédération des Araméens (Syriaques) de Belgique/Institut Assyrien de Belgique – Syrisch Instituut van België/Institut Syriaque de Belgique/«Kamian ’K’en Argos» Association des Grecs Pontiques de Bruxelles - Griekse Pontische Vereniging van Brussel/Maison de la Culture Juive (MCJ)/ Seyfo Center Belgique

Bruxelles - 29/09/2015. Par la voix de son Premier ministre, Charles Michel, la Belgique a, le 18 juin, officiellement reconnu le génocide des Arméniens perpétré il y a 100 ans par le gouvernement Jeune-Turc de l’empire ottoman. Pourtant, en cette année symbolique de commémoration, la Belgique accueille un président négationniste en la personne de M. Recep Tayyip Erdogan. En pleine campagne électorale turque, elle semble aussi lui offrir avec l’inauguration d’Europalia 2015, une étonnante vitrine de propagande. 

Vanessa Matz (facebook) – 8 septembre 2015

" Grand moment d'émotion ce matin, nous déposions des fleurs au Mémorial dédié aux victimes du génocide arménien et nous visitons le Musée consacré à cette tragédie.

Un million et demi d'Arméniens ont été massacrés lors de ce génocide en 1915.

Le soleil radieux était presque arrogant ce matin en illuminant ce monument de tous ces feux.

Lundi 17 août, de 19h30 à 22h00.

Au Centre culturel arménien Hay Doun (Rue du Gaz 83, Laeken).

Une rencontre ayant pour thème " le costume traditionnel arménien, son passé, son présent, son futur" menée par Lilit Melikyan, directrice du centre culturel Teryan (Erevan) sera proposée au centre culturel arménien 'Hay Tun' le 17 août. 

Dès le début des années 2000, le centre Teryan se donne pour mission de valoriser une part importante du patrimoine arménien: il expose et propose des reconstitutions des costumes et des broderies traditionnels.  Plus encore, il réhabilite ces costumes d'antan, les interprète et les intègre dans de nouvelles créations. 

Le centre s'attache à collecter nombre d'articles scientifiques et peut compter dans son minutieux ouvrage sur la collaboration d'ethnologues de par le monde. Par la qualité des costumes présentés, le centre culturel Teryan contribue à faire découvrir aux Arméniens (et aux autres...) de tous âges un pan entier de leur patrimoine. Il intègre le costume traditionnel au cœur de la société contemporaine.

Lien vers la page facebook: https://www.facebook.com/events/1614053878869425/

 

Chers citoyens, chers députés,

Cette année marque les cent ans du génocide arménien au cours duquel, plus d’un million et demi d’Arméniens ont été massacrés sous l’Empire ottoman de 1915.

L’heure est au recueillement, mais aussi à la rupture du silence politique et médiatique qui pesait sur le premier génocide du vingtième siècle.

09/07/2015.

Les communautés arménienne et araméenne de Belgique, après avoir pris connaissance de la proposition de résolution relative à la reconnaissance par la Belgique du génocide arménien, votée le 7 juillet en commission des Relations extérieures de la Chambre, tiennent à exprimer leur profonde inquiétude.

Elles déplorent l’ambiguïté du texte, en particulier dans les paragraphes 2 et 9 qui demandent au gouvernement fédéral : 

Communiqué de presse -  Luxembourg / Erevan - 17 juin 2015

La Banque Européenne d'Investissement (BEI) et la Fondation Arménienne pour le Développement ont signé un protocole d’accord visant à renforcer leur coopération dans des secteurs éligibles à un financement de la BEI en Arménie. Ces domaines englobent le développement du secteur privé local, la modernisation des infrastructures sociales et économiques et le traitement de la question du changement climatique. 

Eglise des Minimes - Rue des Minimes 62, 1000 Bruxelles
Le 18 août: 12h15 - 12h50
Au programme: César Franck
Dans le cadre du Festival des Minimes 

Konstantin Zenkin est né à Moscou en 1958. En 1981, il termine ses études de piano et en 1983, ses études de musicologie au Conservatoire P. I. Tchaïkovski de Moscou. La dissertation pour son doctorat, publiée en 1985 portera sur «Chopin’s piano short pieces ».

Communiqué du Ministère de la Diaspora de la République d’Arménie

Chers/chères compatriotes,

Le Ministère de la Diaspora de la République d’Arménie organise cette année une nouvelle fois le programme « Ari Tun » pour la jeunesse de la Diaspora.