Contact

Pour annoncer des spectacles, conférences et autres événements culturels concernant la communauté arménienne, sur le site armencom, merci d’envoyer vos annonces à redaction@armencom.be

Conférence & débat. Jeudi 18 janvier 2018 à 20h.

Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind

Rue de l’Hôtel des Monnaies 52, 1060 Bruxelles

http://www.cclj.be/agenda/1915-2018-histoire-epreuve-negation

Deux parcours. Deux générations.

Deux mémoires qui présentent des analogies dans les stigmates qu’elles ont laissés et dans leur volonté de combattre le négationnisme. Deux professionnels de la communication unissent leurs talents et leurs réflexions pour interroger de manière simple et ludique le statut et le traitement de la vérité dans les médias, en particulier à l’aune du négationnisme.

Elle, c’est Garine Gokceyan. Agée de 24 ans, elle est libanaise d’origine arménienne. Résidant à Bruxelles depuis plusieurs années, diplômée d’un master en graphisme à l'École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, Garine Gokceyan oeuvre en faveur d’un graphisme engagé. Face au déni de vérité visant le génocide des Arméniens, des Assyriens et des Grecs pontiques, elle entend interroger toutes les composantes aujourd’hui et ici qui en sont à l’origine et utilise son talent, son histoire personnelle et les contradictions de la vacuité négationniste pour mieux combattre l’ignorance et le préjugé par la pédagogie et l’encadrement critique des messages scripto-audio-visuels.

Lui, c’est Olivier Boruchowitch. Ancien rédacteur en chef de Regards, diplômé de l’UCL, de Stanford et de Solvay, il a notamment cofondé le mouvement citoyen Stand Up for Europe. Ayant écrit sur les problématiques du temps raconté et son rapport à la vérité actualisée, il a notamment publié Tolérance. Des mots pour le dire. La démocratie à l’épreuve du nationalpopulisme, avec Maxime Steinberg dont il a toujours admiré la qualité des travaux et la réflexion pédagogique. Enseignant la narration et l’esthétique de la communication à La Cambre, il a encadré et soutenu le travail de fin d’études de Garine.

Ensemble, ils ont décidé de s’attaquer frontalement au négationnisme à travers l’éducation du regard et le développement de l’esprit critique. Ils nous présenteront leurs parcours respectifs et leurs engagements, suivis d’une projection du docu-fiction réalisé par Garine Gokceyan avec le soutien d’Olivier Boruchowitch, intitulé : « Les pages glorieuses de notre histoire ».

Nous ne vous en dirons pas plus car il nous importe de préserver l’effet de surprise et de veiller à assurer la spontanéité du débat qui suivra la projection, en compagnie de responsables politiques, académiques et médiatiques.

Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind, Rue de l’Hôtel des Monnaies 52—1060 Bruxelles

P.A.F. : 5 € / 3 € étudiants/ sans emploi

Réservation et paiement via le site www.cclj.be / agenda/cclj

Informations au 02/543 01 01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.